Réservez vos places

MENU : Temporada - Artistes / Artisans - Boutique - Services
 
Actualité
 
 
 
Temporada : Nîmes – Denis Colomb de Daunant a rejoint Crin Blanc
(23/03/2006)
Le réalisateur, écrivain et photographe nîmois Denis Colomb de Daunant s'est éteint mercredi matin à Nîmes, à la clinique des Franciscaines, à l'âge de 84 ans, des suites d'un arrêt cardiaque. Intimement lié à la Camargue, à la ville des Saintes-Maries-de-la-Mer – dont il était conseiller municipal – et au pays d'Arles, il laisse derrière lui un grand héritage cinématographique, immortalisé en 1953 par le film d'Albert Lamorisse, Crin Blanc. Il fut en effet co-scénariste de cet immense court-métrage de 47 minutes narrant les aventures de Folco et du plus célèbre des chevaux sauvages engendré en terre de Camargue. Le film remporta le grand prix du court-métrage à Cannes la même année. Il tourna également Songe des chevaux sauvages et Corrida interdite, marque cinématographique indélébile de son attachement à la Camargue et au culte du taureau. Deux productions, respectivement primées lors des festivals de Berlin – Ours d'or en 1960 – et Cannes. Il réalisa également en 1963 L'Abrivade et joua il y a trois ans dans le film de Barbara Hammer, Resisting paradise.

Denis Colomb de Daunant, artiste hors-pair, fut également le confident de plusieurs figures de la tauromachie espagnole. Il fut notamment le compagnon de voyage du célèbre rejoneador andalou Ángel Peralta et fut emprisonné dans les geôles franquistes. Intimement lié au monde la tauromachie à cheval, il présida notamment la corrida du Rejón d'or, en 1997, dans les arènes de Méjanes ; course à l'issue de laquelle le prestigieux trophée fut octroyé à Paco Ojeda, alors torero à cheval.

Outre les dessins, il produisit bon nombre de livres, parmi lesquels Camargue et Braco. Associé à Pierre Aubanel, il présenta en 1990 un magnifique recueil illustré, les Derniers cavaliers du monde, faisant valoir ses talents de photographe. Les éditions Au diable Vauvert sortira par ailleurs en avril prochain un coffret réunissant les trois derniers ouvrages de Denis Colomb de Daunant, les Trois paradis, le Séquoia et la Nuit du sagittaire.

Marié à Monique Bonis – la petite-fille du Marquis de Baroncelli –, il était le propriétaire du célèbre mas saintois de Cacharel. Ses obsèques seront célébrées lundi matin, à 10 heures, en l'église des Saintes-Maries-de-la-Mer.


Conversation entre Daniel-Jean Valade, adjoint à la Culture et à la Tauromachie de la Ville de Nîmes, et Denis Colomb de Daunant, à la Galerie des halles (Nîmes), lors du vernissage de l'exposition "Entre le rêve et la réalité" - télé-photo archives Corrida.tv.



photo
 
 
 
 
  Pour tout savoir et mieux comprendre ....cliquez pour plus d'infos ou commander
Plan du site - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Contact