Goûtez au Riz et Sel de Camargue - La Région PACA - partenaire officiel de Corrida.tv

MENU : Temporada - Artistes / Artisans - Boutique - Services
 
Actualité
 
 
 
Temporada : Madrid – Vuelta inespérée pour Fernando Robleño face à un lot infâme d’Escolar Gil (VIDÉO)
(13/05/2007)
Le matador de toros espagnol Fernando Robleño a effectué l’unique tour de piste lors de la corrida qui s’est déroulée ce dimanche, en début de soirée, dans les arènes de Madrid, face au bétail d’Escolar Gil et Hernández Pla. La plaza Monumental de Las Ventas a enregistré un plein de no hay billetes pour cette quatrième corrida de la Feria de San Isidro qui s’est déroulée par un temps venteux.

Le cartel, entièrement espagnol, réunissait José Pedro Prados El Fundi, José Ignacio Ramos et Fernando Robleño, opposés à quatre toros de José Escolar Gil, inégalement présentés et de morphologies insuffisantes pour certains exemplaires (notamment les 2e et 3e), mansos, décastés et réfléchis dans leurs courtes charges, ne donnant aucun jeu (le 1er, mobile mais ne baissant jamais la tête) et deux exemplaires de Hernández Pla (5e et 6e), sérieusement présentés et donnant peu de jeu (le 5e fut le toro le plus brave de la journée mais s’éteignit totalement par la suite ; 6e, manso et violent dans ses assauts).

El Fundi a été sifflé à l’issue de ses deux prestations, la première étant assortie par la sonnerie de deux avis.

José Ignacio Ramos a écouté le silence à l’issue de ses deux combats.

Fernando Robleño a salué au tiers après sonnerie d’un avis face au troisième toro de la corrida puis a effectué une vuelta face au dernier exemplaire de la soirée.

Dans les cuadrillas, le banderillero Domingo Navarro a été soigné à l’infirmerie d’un léger coup de corne à la cuisse droite.



Après-midi de cauchemar pour les hommes vêtus de lumières, avec une seule vuelta pour le courage débridé de Fernando Robleño devant le dernier toro de la course. Une partie du public a même réclamé l’oreille pour le torero madrilène, mais la présidence n’a pas accédé à cette demande. C’est face à un manso exemplaire d’Hernández Pla que Robleño est allé au charbon, tirant une faena gauchère vibrante avant le port d’une estocade des plus décidées. Lors de son premier combat, Robleño s’était également illustré face à un toro très difficile.

Le public s’est montré excessivement dur avec le Fundi, lui reprochant d’avoir « laissé passer » le premier toro de l’après-midi, certes mobile, mais animé de bien mauvaises intentions et arborant une tête très haute, avec des intentions peu favorables pour le toreo. Malgré ce, le torero de Fuenlabrada est parvenu à tirer quelques derechazos méritoires empreints de cran ; le public lui reprochant principalement sa débâcle avec l’épée. Le protégé de Raúl Galindo n’a rien pu tirer du quatrième exemplaire, très difficile, abrégeant le combat sans qu’une autre alternative ne se présente à lui.

José Ignacio Ramos a lui aussi été « gâté » par le tirage au sort, héritant d’un premier assassin de service, inapprochable à droite. Le torero originaire de Burgos a passé cette dure épreuve avec dignité avant de porter une bonne lame au second essai. Devant le cinquième exemplaire, porteur du fer d’Hernández Pla, Ramos s’est employé à mettre en valeur la bravoure de son adversaire. Malheureusement, le toro s’est avéré totalement vidé une fois le troisième tiers du combat sonné.


La mise en chiquero des toros d'Escolar Gil et Hernández Pla pour cette corrida dominicale


Un résumé de ce difficile après-midi de toros par l'équipe de Las Ventas


Estocade engagée de Fernando Robleño face au 6e exemplaire d'Hernández Pla - photo Taurodelta / Las Ventas.com.



photo
 
 
 
 
  Cliquer ici pour en savoir plus !
Plan du site - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Contact