Réservez vos places

MENU : Temporada - Artistes / Artisans - Boutique - Services
 
Actualité
 
 
 
Temporada : Morante de la Puebla - Rafael de Paula : une rupture sous fond d’opposition de caractères
(11/06/2007)
Les matadors de toros espagnol José Antonio Morante Morante de la Puebla et Rafael de Paula ont décidé de mettre un terme à la relation professionnelle entamée le 22 novembre dernier. Selon différentes sources, le torero originaire de la Puebla del Río (Séville) n’était plus en accord avec le maestro gitan quant à la gestion de sa carrière, notamment sur des questions ganaderas lors des deux derniers engagements de Morante à Madrid – lors de la corrida de Bienfaisance – ainsi qu’à Grenade, lors de la corrida de Gavira, qui s’est déroulée samedi midi. D’après une information relayée par l’agence Mundotoro, Morante de la Puebla a confié ses intérêts professionnels à José Miguel Carvajal jusqu’à la fin de la saison.

Cette rupture brutale entre Morante et Paula aurait été décidée hier entre les deux hommes, qui ont été au cœur de quelques rebondissements depuis le début de la saison. Outre le différend ganadero reproché par Morante à Paula, le torero de la Puebla del Río aurait également mal digéré certaines déclarations à la presse de son ex-apoderado ainsi que son attitude contestable lors d’un festival taurin donné à Moralzarzal (Madrid), où il avait fait irruption en piste en faisant comprendre au public qu’après la prestation de Morante, plus rien ne méritait d’être vu. A ce jour, Morante de la Puebla est engagé à l’occasion de dix corridas ; la prochaine étant prévue le 24 juin à Alicante, au coté de José María Manzanares II, face à du bétail de García Jiménez.


Rafael de Paula, maestro gitan, à la fois fantasque et romantique, n'aura finalement tenue que six petits mois en qualité d'apoderado d'un autre torero de caractère, Morante de la Puebla - photo archives Taurodelta / Las Ventas.com.



photo
 
 
 
 
  Cliquer ici pour en savoir plus !
Plan du site - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Contact