Réservez vos places

MENU : Temporada - Artistes / Artisans - Boutique - Services
 
Actualité
 
 
 
Temporada : Féria de Nîmes – Trois oreilles et Porte des Consuls pour Diego Ventura lors d’une heureuse confirmation d’alternative d’Álvaro Montes.. Reportage vidéo à la fin du compte-rendu
(12/05/2008)
Le rejoneador hispano-lusitanien Diego Ventura est sorti en triomphe des arènes de Nîmes (Gard) après avoir coupé un total de trois oreilles face au bétail de San Pelayo, propriété de la famille Gutiérrez « Capea », à l’issue de la corrida équestre qui s’est déroulée ce lundi, en fin de matinée, dans la capitale gardoise. Le torero à cheval natif de Lisbonne a ouvert la Porte des Consuls alors qu’Álvaro Montes, dont c’était la confirmation d’alternative en France et qui a coupé deux oreilles, a quitté les arènes à pied. L’amphithéâtre romain a enregistré deux-tiers d’entrée pour cette huitième corrida de la Feria de Pentecôte qui s’est déroulée par un temps splendide, à peine perturbé par quelques gouttes de pluie au 6e toro.

Le cartel, hispano-lusitanien, réunissait Álvaro Montes, Diego Ventura et Leonardo Hernández II, face à six toros de San Pelayo, corrects de morphologies (les deux derniers plus importants en trapío), mobiles et donnant un bon jeu général (les meilleurs exemplaires furent les 1er, 3e et 6e).

Álvaro Montes, qui confirmait son alternative en France, a coupé les deux oreilles du toro de la cérémonie puis a salué au tiers à l’issue de sa seconde prestation.

Diego Ventura, parrain de confirmation, a ravi deux pavillons lors de sa première faena puis s’est vu octroyer un autre trophée devant le cinquième exemplaire de la course.

Leonardo Hernández II, témoin de confirmation, a salué au tiers à l’arrastre du troisième exemplaire puis a coupé l’oreille du dernier toro de la matinée.



LA COURSE EN TROIS MOTS

La corrida matinale consacrée à l’art du rejoneo n’a pas fait le plein cette année, souffrant peut-être de l’absence de Pablo Hermoso de Mendoza, engagé lors de la corrida de clôture de l’après-midi.

La matinée a été dominée par Diego Ventura qui, s’il s’est parfois fait accrocher ses montures, n’en a pas moins signé deux faenas importantes. Devant le 2e exemplaire de San Pelayo, le rejoneador hispano-lusitanien s’est imposé avec Guarrana, plantant les banderilles avec précision ainsi qu’un sens du temple affirmé. Ventura n’a toutefois pas été en mesure de réaliser son spectacle habituel avec le cheval Morante - NDR, qui mord les toros -, l’exmplaire de San Pelayo déclinant progressivement en fin de combat. Une entière contraire a permis à Ventura d’obtenir une double récompense avant l’octroi d’un autre pavillon devant le cinquième exemplaire, à peine réservé, mais toréé avec spectacle et générosité dans les attitudes.

Deux oreilles ont également été ravies par Álvaro Montes, dont c’était la présentation dans les arènes de Nîmes. Le rejoneador andalou a confirmé son alternative face au toro Pies de plata, n°20, negro bragado, né en février 2004. Dans la plus pure tradition campera, Montes a attendu ce toro a porta gayola, muni de sa garrocha avant de signer une faena agréable et variée, comprenant plusieurs poses à l’étrier de qualité. Un échec avec le descabello devant le 4e exemplaire l’a empêché d’accompagner Ventura par la Porte des Consuls.

Proposant un style classique encore plus fin, Leonardo Hernández a lui aussi perdu avec l’épée un succès mérité. Le cavalier cordouan a étalé beaucoup de technique et d’assurance dans la conduite de ses montures, clouant les banderilles avec aguante. Face à ses deux toros, Hernández a fait valoir la maîtrise incontestable de sa cavalerie dans tous les terrains de l’arène. Une oreille a récompensé sa dernière prestation en dépit d’une estocade là encore défectueuse.



Nouvelle sortie en triomphe pour l'actuel n°1 du rejoneo, Diego Ventura - photo Christophe Chay.





photo
 
 
 
 
  Offrez vous les meilleurs moments de la Temporada 2005! - cliquez pour plus d'infos ou commander
Plan du site - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Contact