Location vacances appartement Stes Maries de la Mer

MENU : Temporada - Artistes / Artisans - Boutique - Services
 
Actualité
 
 
 
Temporada : Michelito a pourtant toréé l'année dernière à Fontvieille (VIDEO en bas de l'article). Guy Frustié un maire anti-tradition comme le Préfet Michel Sapin. Des positions à l'encontre des propos du gouvernement.
(02/08/2008)
Michelito, l'année dernière, a bien toréé à Fontvieille alors pourquoi l'interdire cette année pour un spectacle similaire et alors qu'il a une année d'expérience en plus, sans compter son talent. De qui se moque t'on?
Cela amène un certain nombre de questions et confirme que nos traditions taurines (Courses Camarguaises, Vaches landaises et Corrida sont en danger! mais aussi tous les sports à risque comme l'équitation, le ski, la natation etc...).
Le gouvernement qui se déclare pour le maintien des traditions, par l'attitude du Préfet qui le représente, est en totale contradiction.
De même Guy Frustié, Maire de Fontvieille (de droite) lui aussi ne respecte pas les propos du gouvernement et en plus pour un Maire de Provence ne pas respecter les traditions ...

Pour tout ceux qui ne pourront donc pas voir le talentueux Michelito, voici le compte-rendu de sa couse de l'année dernière et la Vidéo à la fin de l'article.

Je vous conseille aussi de lire l'excellent article d'André Viard Edito d'André Viard - Terres Taurines



Temporada : Fontvieille – Phénoménale démonstration de Michelito, lauréat du trophée Frédéric-Manoni avec deux oreilles et la queue symboliques
(04/08/2007)
Le becerrista mexicain Michelito est sorti en triomphe des arènes de Fontvieille (Bouches-du-Rhône) après avoir coupé deux oreilles et la queue symboliques et remporté le trophée Frédéric-Manoni récompensant le meilleur apprenti-novillero de la becerrada nocturne qui s’est déroulée ce samedi dans la cité provençale, avec du bétail de Jacques Giraud. Les arènes municipales de Fontvieille ont enregistré deux-tiers d’entrée pour cette traditionnelle becerrada, troisième du nom, organisée par le Club taurin Los Molinos.

Le cartel, franco-hispano-mexicain, réunissait Sofiane Banroussi Morenito d’Istres, Grégory Boyer Gregorito, El Sergio, El Tolosa et Michel Lagravère II Michelito, opposés à cinq becerros de Jacques Giraud, joliment faits et donnant un très bon jeu (notamment le 1er, excellent).

Morenito d’Istres (école taurine d’Arles) a effectué une vuelta face au premier becerro de la course.

Gregorito (école taurine d’Arles) a coupé une oreille symbolique à l’issue de sa prestation.

El Sergio (école taurine de Colmenar Viejo) a coupé une oreille symbolique à l’issue de sa faena.

El Tolosa (école taurine d’Arles) a ravi deux pavillons symboliques à l’issue de son combat.

Michelito (de Mérida – Mexique) s’est vu octroyer les trophées maximums symboliques devant le dernier añojo de la soirée.

Compte-rendu de la becerrada de Fontvieille

Les spectateurs fontvieillois n’ont pas regretté leur déplacement aux arènes après avoir assisté à un spectacle passionnant de bout en bout., avec la victoire finale du jeune fils de Michel Lagravère, invité à participer à cette course, et dont Paquito Leal – qui a reçu son brindis – dit qu’il n’a jamais vu un tel phénomène, si ce n’est El Juli avant lui.

En ouverture de course, Morenito d’Istres a croisé sur sa route un excellent becerro dont il a quelque peu subi la charge durant la faena.

Gregorito a montré plus de style avec la cape, mais c’est El Sergio qui a donné le ton à la soirée par une remarquable intervention au quite par tafalleras, caleserinas et gaoneras. Muleta en main, Grégory a servi une faena au tracé inégal, la muleta étant fréquemment touchée, se rattrapant sur la conclusion en montrant plus d’habileté dans le maniement du drapelet.

El Sergio a été le meilleur becerrista de la soirée – en mettant le « phénomène » Michelito à part –, étalant d’entrée de jeu beaucoup de classe dans le maniement de la cape. L’apprenti-novillero de Colmenar Viejo a énormément pesé sur la charge de son adversaire, composant même la figure et maniant la muleta avec la main basse. A l’issue d’un final par bernardinas, Sergio a coupé une oreille symbolique de grand poids.

El Tolosa a enflammé le public dans une lignée propre aux élèves historiques de l’école taurine d’Arles. Vibrant et décidé, le becerrista français a montré une grande décision même si sa prestation s’est avérée plus confuse sur la fin. Deux pavillons ont récompensé la générosité de sa gestuelle ainsi que son implication à tout moment.

Mais la surprise de la soirée est venue de Michelito, jeune becerrista de neuf ans, qui n’est autre que le fils de Michel Lagravère, le matador de toros français exilé au Mexique depuis une dizaine d’années. Accompagné de son frère cadet, André Lagravère, comme apprenti-banderillero, Michelito a remporté le trophée Frédéric-Manoni – éleveur local récemment disparu – des mains de Grégoire Manoni. Véritable torero des pieds à la tête, avec une composition époustouflante du toreo de salon, Michelito a montré une grande audace à la cape, se faisant bousculer à l’issue d’une paire de banderilles en plein berceau. Encore meilleur à la muleta, Lagravère junior a tracé une faena remarquable et montré qu’il connaissait déjà de nombreux recours ! Un novillero est né…



Vidéo PC

Fontvieille Le reportage vidéo de la Becerrada de Michelito www.corrida.tv


Photo : Michelito sort en triomphe des Arènes de Fontvieille !













photo
 
 
 
 
  Pour tout savoir et mieux comprendre ....cliquez pour plus d'infos ou commander
Plan du site - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Contact