Location vacances appartement Stes Maries de la Mer

MENU : Temporada - Artistes / Artisans - Boutique - Services
 
Actualité
 
 
 
Temporada : Nimes - Festival en faveur de Haiti - Sébastien Castella coupe 3 oreilles (Reportage video) - Le matin Patrick Villebrun et Thomas Joubert ont coupé une oreille (Reportage video) - et le Reportage video au Carré d'Art
(13/05/2010)
Temps pluvieux - 3/4 d'arènes pour ce Festival de bienfaisance.

Sébastien Castella coupe 3 Oreilles.

Le reportage video du Festival au profit des sinitrés de Haiti par Nicolas Geoffroy, stagiaire qui fait ses premiers pas dans l'art difficile de fimer la corrida.






Le reportage vidéo de la course par lien



Nîmes le 13 mai 2010. Commentaire de Jacques Massip.

EMOUVANT SOLO DE SEBASTIEN CASTELLA QUI COUPE TROIS OREILLES.


Même des amphithéâtres, la préoccupation se lisait sur les visages de ceux qui, par vagues successives venaient interroger la piste. De ces va-et-vient d'un groupe qui grossissait un peu plus à chacune de ses investigations, ne paraissaient advenir que palabres, contrariétés et hésitations. Pourtant c'est consciencieusement que ces experts de la glèbe taurine s'efforçaient, de la pointe du mocassin ou du talon de la bottine, de soumettre la piste à la question afin de lui faire avouer ses intentions. Sur les gradins, garnis à moitié, les aficionados imperméabilisés, inquiets, paraissaient curieusement opiner à force de scruter alternativement les sombres nuées et le plancher des taureaux. Et puis tout à coup, un trait de lumière, issu non pas du ciel mais du patio: l'unique maître de la tarde venait inspecter son domaine. Le doute disparut aussitôt. CASTELLA n'est pas homme à fuir ses responsabilités et il n'est pas à un défi près, relevé ou à relever. Le « Allez Sébastien » jailli d'un tendido, plus qu'une exhortation, en était témoignage. Les areneros demandèrent une vingtaine de minutes supplémentaires pour, à grands renforts de sacs de sciure, donner au ruedo figure taurine. Ainsi, l'obstination céleste dans la mauvaise volonté n'eut pour effet que de souligner les valeurs, autorisant l'encerrona d'un maestro digne du plus grand respect.
L'ALBARREAL, noble et de peu de force, devait être ménagé. Il permettait alors des séries des deux mains au tracé suave, offrant ainsi un agréable moment. Demi-épée et descabello au second essai.
Le premier GARCIGRANDE était lui aussi noble et de plus possédait une belle charge, claire et intense, très bien exploitée par le diestro. Une cogida intensifia l'émotion. Elle aurait pu être dissuasive pour certains, mais pour CASTELLA, elle fut stimulante. Aussitôt reposé sur ses pieds, il enchaîna, sous l'acclamation, des redondos bien conduits. Une belle entière pour parachever et deux oreilles.
En troisième position sortit un autre toro noble, un NUÑEZ del CUVILLO, bien réceptionné par des véroniques un genou fléchi. C'est d'ailleurs avec bonheur que CASTELLA argumenta avec le capote durant toute la course. De bons muletazos exploitèrent les qualités d'un toro qui se livra volontiers, jusqu'à une accalmie météorologique: la pluie s'arrêta, le toro aussi, révélant là une solidarité inattendue! L'ensemble n'en demeura pas moins tout à fait intéressant, mais hélas terni avec l'épée. Salut au tiers pour répondre à l'insistance du public.
Il n'était guère brillant, l'ALCURRUCEN, qui obligea Sébastien à des négociations laborieuses pour extraire quelques passes servies au centre de l'Arène. Il est sûr que le torero possédait plus de tempérament que le toro et le public sut faire la différence.
Un second GARCIGRANDE à la cinquième place, fut accueilli par tafalleras au milieu du ruedo. Sans quitter ce sitio, le maestro débuta avec la muleta par un appel de loin pour une passe dans le dos. Les tracés s'enchaînèrent, templés, avec envergure, esthétiques. Redondos dans la quiétude. Une demi-épée et une entière un peu de côté limitèrent la récompense à une oreille.
C'était à un EL PILAR que revenait la responsabilité de clore le débat. Se sentant peu honoré par cette charge, il manifesta de l'intérêt pour tout autre chose que le drap rouge. Comme à son habitude, CASTELLA essaya et réessaya, mais à l'impossible, nul n'est tenu. Ce toro permit quand même de vérifier, si besoin était, le professionnalisme et le talent de Sébastien, ainsi que la qualité du lien qui l'unit au public nîmois.

Grâce à Sébastien CASTELLA, aux toreros, aux éleveurs, aux organisateurs et à tous les participants, ainsi qu'aux personnes présentes sur les gradins, la misère causée par le séisme d'Haïti sera un peu allégée. Que tous en soient remerciés.


Le reportage video de l'après corrida par Nicolas Geoffroy






Le reportage vidéo de l'après course par lien



Le matin a eu lieu une novillada où Patrick Oliver et Tomas Joubert ont coupé une oreille.

Le reportage video de la Novillada par Nicolas Geoffroy






Le reportage vidéo de la novillada par lien













 
 
 
 
  Contactez nous pour votre publicité dans CorridaTV
Plan du site - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Contact