Goûtez au Riz et Sel de Camargue - La Région PACA - partenaire officiel de Corrida.tv

MENU : Temporada - Artistes / Artisans - Boutique - Services
 
Actualité
 
 
 
Temporada : Corrida Portuguaise à Saint Vincent de Tyrosse (Reportage vidéo)
(10/08/2017)
Le reportage vidéo de Alain Garres





TOUTES NOS VIDEOS



Le succès d’une corrida à cheval, de rejon ou portugaise, repose avant tout sur la capacité du bétail à tenir la distance avec une charge franche et soutenue. La famille Jalabert a envoyé à Tyrosse cinq bichos (trois Jalabert et deux Laget) qui ont permis par leur noblesse et leur caste d’assister à une nocturne très entretenue.
Cela a permis d’accrocher un public très familial pendant les faenas au-delà des moments d’émotion que constituent les pegas réalisées par les Forcados Amadores de Coimbra.
Opposition de style entre les Jalabert et les Laget, les premiers sont sortis nobles et collaborateurs et les seconds plus encastés et exigeants.
Opposition de style, également, entre Oscar Borjas et Mario Perez Langa, le premier est plus pragmatique et efficace, communiquant avec le public. Le second est plus froid, et plus appliqué dans sa manière de placer le toro.
A noter que tous les deux ont utilisé pour le premier tercio les farpas portugaises. Cela a permis de conserver de l’allant aux toros malgré une piste trop meuble et fatigante.
Comme d’habitude, les forcados ont impressionné et enthousiasmé les spectateurs. De leur prestation, on retiendra les deux dernières pegas face à un novillo et un toro du Laget solides et encastés. Il a fallu la longueur de la piste pour maîtriser l’avant dernier. Pour le dernier, très puissant, le combat, âpre et violent, a transmis beaucoup d’émotion.
Le premier Jalabert est un novillo bien présenté, très noble. Il sort avec beaucoup de gaz et conservera tout au long de la faena de l’allant. Après deux farpas, Oscar Borjas posera sept banderilles et deux courtes alternant les cites de face et les poses à la croupe. Si le toro va à menos, après avoir beaucoup couru, le cavalier va à mas avec les deux dernières poses al violin sans utiliser les rênes.
Face aux forcados, le toro vient avec noblesse et permet une pega classique et réussie à la première tentative.
Le second Jalabert est très costaud. Il est tardo dès son entrée en piste et cherche très vite l’appui des planches. Après une première farpa très basse, Mario Perez Langa en pose une meilleure au centre de la piste. Par la suite, le cavalier va être obligé de sortir le toro des tablas ou bien de poser en passant entre celles-ci et le toro. La faena, plus technique et moins spectaculaire, accroche moins le public.
Comme souvent, face à un toro réservé la pega est compliquée. Avec beaucoup d’efficacité et de courage de la part du cabo, les forcados immobilisent de façon spectaculaire le bicho à la seconde tentative.
Le troisième est accueilli à la sortie du toril par Oscar Borjas. Il répond bien dès sa sortie du toril et ira à mas lors de la faena. Après trois bonnes farpas, le cavalier profite de la charge longue et soutenue du toro pour poser cinq banderilles dont les deux dernières très spectaculaires en guidant le cheval uniquement avec les genoux.
Le toro est resté noble jusqu’au bout ce qui permet aux forcados de l’arrêter dès la première tentative.
Le quatrième est un Laget. Très bien présenté, il est plus exigeant que les trois précédents. Il vient avec beaucoup d’agressivité sur le cheval. Cela oblige, après deux bonnes farpas, Mario Perez Langa à être classique et appliqué dans sa manière de placer le toro et de poser les cinq banderilles, les deux courtes et la rose. C’est le toro qui transmet et entretient l’émotion tout au long de la faena.
Très belle pega, en deux temps, la première, violente, est très spectaculaire. La seconde est plus technique et sera efficace.
Le cinquième est le seul cuatreño de la soirée. Il est très bien présenté et armé. Il est toréé por colleras par les deux cavaliers. Le toro très encasté va charger inlassablement, trois farpas, une dizaine de banderilles. Les deux cavaliers se complètent bien et l’ambiance monte sur les gradins pour accompagner et soutenir leur prestation. Les deux espagnols quittent la piste sous une grande ovation.
Pour la pega, le toro est très costaud et oblige les forcados à le citer de près. Trois tentatives, très spectaculaires et chargées d’émotion sont nécessaires pour l’immobiliser. Grande ovation pour les forcados et vuelta de tous les acteurs accompagnés par le mayoral.

Fiche technique :
Arènes de Tyrosse, corrida portugaise
Trois novillos des frères Jalabert (1, 2,3), un novillo (4) et un toro du Laget (5) très bien présentés et donnant beaucoup de jeu pour :
Oscar Borjas : vuelta, double vuelta
Mario Perez Langa : vuelta, double vuelta
Por colleras : vuelta très chaleureuse avec le mayoral
Cinq pegas des Forcados Amadores de Coimbra, supérieures les deuxième, quatrième et cinquième
4/10èmes d’arènes
Météo frisquette mais préservée de la pluie.
Thierry Reboul






Corrida.tv a besoin de votre soutien !









Partager















 
 
 
 
  Offrez vous le DVD Une jounée avec l'élevage Yonnet !
Plan du site - Qui sommes-nous ? - Mentions légales - Contact